Alors qu’il profite actuellement de ses vacances, Fabrice Hounkpè nous a accordé une interview dans laquelle il parle de son expérience en Europe.

Quel est ton meilleur souvenir de la saison ?

C’était lors de mon deuxième match en coupe d’Estonie où j’avais inscrit mon premier but et on avait gagné 7-0.

 

Comment s’est passée ton adaptation à l’Europe depuis fin mars 2019 que tu as quitté Cotonou ?

Mon adaptation en Europe a été plus ou moins difficile, parce qu’il y a la barrière de la langue, l’anglais que je ne maitrisais pas trop et aussi le climat qui m’a un peu dérangé. Ensuite, avec le temps, je me suis habitué.

fabrice 2

« La Formation reçue à Alodo Sports me permet actuellement de commettre moins d’erreurs»

fabrice 3fabrice 2019

Quelles sont les 3 choses qui font la plus grande différence entre jouer à Alodo Sports et à Tallinna Kalev ?

En premier lieu Alodo Sports c’est un centre de formation et Kalev un club professionnel donc les enjeux sont différents. En deuxième position, nous avons la pression pas forcément des coachs de Kalev mais il y a une pression qui se manifeste naturellement sur ta conscience et qui pousse à être plus efficace à l’entrainement et aux matchs. On doit tout donner. Alodo ce n’était pas la même exigence car on jouait juste pour le plaisir et il n’y avait pas de grands enjeux. Enfin en dernière position, les matchs à Kalev sont plus intenses. Ça va très vite ici et en plus tu n’as pas droit à l’erreur car tu risques de perdre la confiance du coach. A Alodo c’était plus la formation de base et d’ailleurs c’est ce qui me permet actuellement de commettre moins d’erreurs avec mon club actuel. Je remercie au passage mes coachs à Alodo Sports.

Quelle est l’ambition pour la saison prochaine ?

Pour la saison prochaine je ferai tout pour finir meilleur buteur, passeur de mon club pourquoi pas du championnat, même si on ne marque pas beaucoup. Je ferai tout pour finir meilleur Joueur de mon club.

Quel message à adresser aux jeunes béninois en général, ceux d’Alodo Sports en particulier, qui rêvent de jouer au niveau professionnel ?

Pour mes amis qui rêvent de jouer en Europe, je leur conseille juste de continuer à travailler dur chaque jour que Dieu fait car c’est au bout de l’effort qu’il y a le réconfort. Respecter les coachs et tout ce qu’ils leur diront, car une fois venu ici tu n’auras plus la chance de recevoir ce genre de conseils. Ici tu es bon, on te prend ou tu n’es pas bon, on te met de côté. C’est tout. Enfin, ne pas oublier de prier Dieu aussi car il aide aussi.

Réalisée Par Alodosports